Sabine Novel

BIOGRAPHIE

Danseuse, chanteuse, chorégraphe Sabine Novel doit intégrer le CNDC d’Angers dirigé par Jean-Christophe Paré, quand elle rencontre José Montalvo et Dominique Hervieu.
Elle devient une de leurs interprètes principales et parcourt le monde avec leurs créations de 1991 à 2012 en tant que danseuse contemporaine et chanteuse polyglotte, au BAM de New York, Barbican Center de Londres, Festival Ein Tanz in Wuppertal Pina Bausch, Festival d’Adelaïde, Perth, Melbourne, Opéra de Sydney, Festival de Wellington, Teatro Municipal de Rio de Janeiro et Sao Paulo, Teatro Castro Alves-Salvador de Bahia, Théâtre National de Chaillot, Théâtre de la Ville- Paris, Corum de Montpellier, Quartz de Brest, Metropolitan Theater de Tokyo, Festival Roma Europa, Festivals en Asie du Sud Est, en Europe de l’Est…


Baignée dans un milieu de création hétéroclite et multiculturel, elle développe au fil des années une personnalité artistique atypique et un vocabulaire personnel salué par la presse en France (Le Monde), en Australie (The Advertiser) et au Brésil (O Globo).
Sa formation parallèle en chant lyrique avec Ginès Sirrera, Florence Katz puis Sébastien Obrecht, lui permet de développer une expérience scénique de chanteuse depuis 1998, et d’ouvrir le champ de ses capacités expressives.


Son coup de cœur pour l’art baroque l’amène à danser régulièrement avec la compagnie l’Eventail de Marie-Geneviève Massé depuis 2004 pour des rôles de création ou des reprises, à l’Opéra Royal et à la Galerie des Glaces du Château de Versailles, à l’Opéra Comique-Paris, au Festival de Sablé-sur-Sarthe, Festival de Pontoise, en Europe, à Riga et Vilnius, ainsi qu’à chanter dans diverses productions, dont l’Amour médecin avec Le Concert Spirituel, au Festival de Vexin, avec l’Orchestre National d’Ile de France, et récemment avec l’Ensemble les Contre Sujets.
Elle approfondit son goût pour la musique contemporaine avec Martine Viard, rencontre la musique iranienne avec Saeid Shanbehzadeh, et poursuit un laboratoire de recherche permanent autour de la transversalité des arts.


Depuis 2013, elle est artiste chorégraphe en résidence au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Annecy et des Pays de Savoie, et partage son temps entre création, interprétation et transmission.